Centre de la Pointe-du-Lac | Opération d’équipements de production (nouvelle version)
16706
page-template-default,page,page-id-16706,ajax_fade,page_not_loaded,, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,qode-theme-ver-10.1.2,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1,vc_responsive

Opération d’équipements de production (nouvelle version)

oep
Horaire

Lundi au vendredi | 8h à 15h15 | 31h/ sem.

Informations supplémentaires

Enseignement individualisé | Arrêt des cours pendant quelques semaines durant la période estivale

Durée

870 heures

Début de la formation

À déterminer, (réserver votre place à ``Je m'inscris``)

Programme # 5362

Objectifs du programme

Le programme d’études professionnelles Opération d’équipements de production prépare à l’exercice du métier d’opératrice ou d’opérateur d’équipements de production.

Les opératrices ou les opérateurs opèrent des équipements industriels à fonction unique ou multiple, automatisés à divers degrés. Le réglage des équipements, l’ajustement des paramètres de fonctionnement et la résolution de problèmes en cours de production font partie intégrante de leur travail. Ces activités sont généralement exécutées à partir d’un poste de travail, par l’intermédiaire d’interfaces (panneaux de commandes, écrans tactiles, etc.).L’opératrice ou l’opérateur effectue aussi le contrôle de la qualité aux différentes étapes du procédé industriel et des travaux mineurs d’entretien préventif des équipements. Éventuellement, l’opératrice ou l’opérateur pourra être appelé à contribuer aux efforts d’amélioration de différentes facettes de la production.

Le métier consiste principalement à faire fonctionner des équipements de production à l’intérieur d’un procédé industriel de traitement, de transformation ou de fabrication. L’opératrice ou l’opérateur opère les équipements d’une séquence de production, d’une série d’équipements ou encore d’un équipement multifonctionnel (exécutant plusieurs opérations de production). Le travail est exécuté individuellement avec une ou un collègue et, à l’occasion, au sein d’une équipe d’opératrices et d’opérateurs. Le travail exige une collaboration avec d’autres corps de métier (mécanique industrielle, électromécanique, etc.), le personnel technique (contrôle de qualité, instrumentation et contrôle, etc.) et d’autres départements de l’entreprise.

Conditions d’admission

Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l’une des conditions suivantes :

La personne est titulaire du diplôme d’études secondaires ou de son équivalent reconnu (ex. : attestation d’équivalence de niveau de scolarité) ou d’un diplôme d’études supérieures, comme le diplôme d’études collégiales ou le baccalauréat.
OU
La personne est âgée d’au moins 16 ans au 30 septembre de l’année scolaire au cours de laquelle elle commence sa formation et a obtenu les unités de 3e secondaire en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique dans des programmes d’études établis par le ministre ou a réalisé des apprentissages reconnus comme étant équivalents.
OU
La personne est âgée d’au moins 18 ans au moment d’entreprendre sa formation et possède les préalables fonctionnels, soit la réussite du test de développement général ainsi que les préalables spécifiques (voir le tableau ci-après), ou a réalisé des apprentissages reconnus comme étant équivalents.
OU
La personne est âgée d’au moins 16 ans au 30 septembre de l’année scolaire où elle commence sa formation professionnelle dans ce programme d’études, est titulaire du certificat de formation à un métier semi-spécialisé (CFMS) et a obtenu les unités requises en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique du 1er cycle du secondaire de la formation générale des jeunes ou de la 2e secondaire de la formation générale des adultes.
OU
La personne est âgée de 15 ans et plus au 30 juin de l’année scolaire précédant son admission à un projet pilote de concomitance, a atteint une maturité vocationnelle et a obtenu les unités de 2e secondaire en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique. Elle poursuivra, au moyen de la concomitance à horaire intégré, sa formation professionnelle et sa formation générale des jeunes pour acquérir les préalables manquants de 3e secondaire afin d’obtenir son diplôme en formation professionnelle. Une autorisation du Ministère est nécessaire pour l’admission d’un élève en concomitance de 3e secondaire dans ce programme d’études.

Préalables fonctionnels

Une personne qui a atteint l’âge de 18 ans peut être admise à un programme d’études menant à un Diplôme d’études professionnelles (DEP) sur la base des préalables fonctionnels. Ces préalables fonctionnels, prescrits pour une personne qui a atteint l’âge de 18 ans à la date de début de fréquentation déclarée dans le programme d’études professionnelle sont : la réussite du test de développement général (TDG) et l’obtention et la réussite des épreuves relatives aux préalables spécifiques en langue d’enseignement et en mathématique, s’il y a lieu.

Ce tableau indique les nouveaux codes de cours de la formation de base commune (FBC) et de la formation de base diversifiée (FBD) exigés pour les préalables spécifiques en langue d’enseignement et en mathématique pour le programme d’études visé. Dans le contexte où les nouveaux codes de cours de la FBC et de la FBD sont en implantation progressive, on indique entre parenthèses les anciens codes de cours toujours valides. Le code de cours équivalent en formation générale des jeunes est également indiqué dans ce tableau. Lorsqu’un DEP n’exige pas de préalables spécifiques en langue d’enseignement ou en mathématique, un (-) figure dans les cellules visées. Il est à noter que les préalables fonctionnels ne s’appliquent pas pour les programmes d’attestation de spécialisation professionnelle (ASP).

Préalables spécifiques
Langue d’enseignement Langue seconde Mathématique
Adultes Jeunes Adultes Jeunes Adultes Jeunes
FRA 1103-4 (FRA 1031-3) 132-208 ou (132-216) MAT 2101-3 ou (MAT-2006-2) 063-206 ou (063-212)

Opérateurs/opératrices de machines et contrôleurs/contrôleuses dans la fabrication d’appareils électriques 

Opérateurs/opératrices de machines dans le traitement des métaux et des minerais 

Opérateurs/opératrices de machines d’usinage

Opérateurs/opératrices de machines à travailler les métaux légers et lourds, et de machines de formage 

Opérateurs/opératrices de machines d’autres produits métalliques 

Monteurs/monteuses, finisseurs/finisseuses et contrôleurs/contrôleuses de produits divers 

Assembleurs/assembleuses, finisseurs/finisseuses et contrôleurs/contrôleuses de produits en plastique 

Opérateurs/opératrices de machines de traitement des matières plastiques 

Opérateurs/opératrices de machines et de procédés industriels dans la transformation des aliments, des boissons et des produits connexes 

Opérateurs/opératrices de machines de transformation du caoutchouc et personnel assimilé 

Opérateurs/opératrices de machines à scier dans les scieries

Opérateurs/opératrices de machines à travailler le bois 

 

Contenu du programme

Code Énoncé de la compétence Heures Unités
370-101 Se situer au regard du métier et de la démarche de formation 15 1
370-112 Prévenir les risques d’atteinte à la santé et à la sécurité au travail 30 2
370-125 Interpréter la documentation technique de production 75 5
370-134 Établir des liens entre les matières, les équipements et les procédés de production 60 4
370-147 Établir des liens entre les composants et le fonctionnement des équipements de production 105 7
370-152 Communiquer en milieu de travail 30 2
370-164 Effectuer des activités de contrôle de qualité 60 4
370-175 Opérer des équipements aux étapes finales d’un procédé de production 75 5
370-188 Opérer des équipements en cours de production 120 8
370-198 Opérer des équipements en début de production 120 8
370-204 Effectuer des travaux mineurs d’entretien préventif des équipements 60 4
370-218 S’intégrer au milieu de travail 120 8
870 58